Exposition au Grand Séchoir : une mondée intérieure...

Publié le 01 mars 2017 à 00h52 | Modifié le 02 mars 2017 à 11h33 | Vu 149 fois
Exposition au Grand Séchoir : une mondée intérieure...

Il ne vous reste que quelques jours pour découvrir au Grand Séchoir à Vinay, l'exposition de peintures et dessins de Jean-Claude Poirel, artiste-peintre et ancien professeur en école d’art, en prélude à la prochaine exposition temporaire consacrée aux paysages de la vallée de la noix.

Jusqu'au 5 mars, le Musée de la Noix accueille cette « Mondée intérieure », puisque ainsi s'intitule cette exposition, inspiré par la mondée dauphinoise, temps de sociabilité villageoise qui consiste à débarrasser les noix de leur coque afin d'en extraire les cerneaux.

Diplômé de l’École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris en peinture (atelier de Gustave Singier), Jean-Claude Poirel est professeur en peinture et dessin au Carré des Arts à la Celle Saint-Cloud jusqu’en 2013. Il participe à de nombreuses expositions et salons de peinture dans la région parisienne. A la retraite depuis quatre ans, Jean-Claude Poirel s’installe en Dauphiné, à Izeron, dans un ancien séchoir à noix. Le paysage inspirant fera le reste... Jean-Claude Poirel se consacre depuis son installation au pays de la noix à une exploration artistique du fruit emblématique. Il débarrasse à son tour les noix de leur coque pour dévoiler une représentation abstraite des cerneaux, empreint de son langage habituel basé sur la composition rigoureuse de lignes et de formes géométriques qui s’entrecroisent. Sa mondée intérieure nous invite au cœur d’un monde intérieur poétique monochrome où les courbes se nichent et s’emboîtent à l’image du fruit exploré. 

Mots clés : vinay, Grand Séchoir,

0 commentaires

Envoyer un commentaire