Orientation budgétaire et Center Parcs au menu du conseil communautaire

Publié le 05 mars 2015 à 15h01 | Vu 477 fois
Orientation budgétaire et Center Parcs au menu du conseil communautaire

Jeudi 26 févier, à Saint-Lattier, le conseil communautaire du Pays de Saint-Marcellin s'est déroulé dans une atmosphère calme et détendue. Céline Cézard, directrice générale des services, et Sylvain Belle, vice-président délégué aux finances, ont présenté en détail le débat d'orientation budgétaire, thème majeur de la séance. Par ailleurs, une motion en faveur du Center Parcs a choisi d'être révisée.

Avec un excédent de clôture 2014 de 2,67 millions d'euros, Sylvain Belle s'est réjoui de ce résultat très positif, « le meilleur depuis la création de la communauté de communes en 1997 ! » Les finances dédiées aux différents services gérés par la Communauté de communes du Pays de Saint-Marcellin (CCPSM) ont été minutieusement analysées avec en perspective, les projets prévus en 2015. 
 
Le pôle enfance et jeunesse a connu la plus forte augmentation de budget avec comme objectif principal pour cette année le réaménagement de la crèche Le Petit Prince en multi-accueil. Le bilan financier et les orientations budgétaires ont également été présentés concernant le tourisme, l'environnement, l'habitat, l'insertion, les sports et le centre aquatique.
   
Malgré un contexte national difficile qui a engendré une diminution des dotations de l'Etat de 1,2 million d'euros en 2015, la communauté de communes soutient plusieurs grands projets en cours. Robert Pinet, maire de Saint-Bonnet-de-Chavagne, a rappelé que la période actuelle subissait de profondes mutations dans de nombreux domaines et qu'il fallait définir de grandes priorités : « on va s'installer progressivement et durablement vers une autonomisation plus forte des ressources du territoire et il y a des choses que l'on ne peut plus faire », a-t-il ajouté. 
 
La CCPSM focalise donc ses efforts sur la réalisation de l'Espace test agri-rural Sud-Grésivaudan, la politique de la ville (Saint-Marcellin), la revitalisation des centre-bourg  et la création de la future Maison de santé pluridisciplinaire à Saint-Marcellin dont le coût global a été estimé à 2,7 millions d'euros (dont 600 000 euros de subventions). Le début des travaux est prévu dans le courant du premier trimestre 2016.
 
La motion en faveur du Center Parcs va être remaniée
 
D'autre part, André Roux, président de la CCPSM, a présenté une motion en faveur du Center Parcs pour soutenir le projet qui, selon lui, représente un enjeu important en termes d'emplois et d'activités économiques et « dénoncer les méthodes de contestations illégales et parfois violentes observées sur le site du projet. »
 
La suite sur le Mémo du 6 mars 2015

0 commentaires

Envoyer un commentaire